Développement des apyrènes !


Après une campagne 2017-2018, tronquée en raisin du Pérou, les perspectives sont plus souriantes pour les exportateurs avec de meilleures conditions climatiques mais la profonde modification de la gamme modifie également le positionnement de l’origine en Europe.


Ainsi, les exportations de raisins de tables pourraient atteindre cette année 380 000 t (+7%/2017-2018) après les inondations de l’an dernier. Les surfaces continuent de se développer dans ce pays (30 500 ha vs 15 000 ha il y a 10 ans, d’après l’USDA, y compris toutefois le vignoble destiné à la transformation) mais la gamme est en pleine mutation avec l’arrachage du Red Globe dont la part pour l’exportation serait tombée à 46% en 2017-2018, vs 80% en 2012) au profit de variétés apyrènes. Aussi, même si les exportations progressent à destination de certains marchés, notamment l’Amérique du Nord, les envois stagnent en Europe (62 000 t en 2017-2018) voire sur l’Asie.

-> Pour en savoir plus et ne manquer aucune information en raisin de table de l’hémisphère sud, abonnez-vous à notre note hebdomadaire Newsfruit Raisins Hémisphère Sud.


sans-titre

Publicités