Une démarche qui prend son envol !


Le « zéro résidus » déjà évoqué chez nombre d’entreprises, a pris lors du salon Fruit Logistica de Berlin une nouvelle dimension avec des démarches clairement affichées par nombre d’opérateurs.


Ainsi le « Collectif Nouveaux champs », regroupant 7 grosses entreprises du secteur maraicher et arboricole a dévoilé mercredi dernier au salon Fruit Logistica son logo « Zero résidu de pesticides ». Ce collectif formé le 24 janvier 2018 compte dans ses rangs les Paysans de Rougeline ( tomate), Blue Whale (pommes), Océane (tomates, concombre, mâches, poireaux..), Pomme Alliance (pommes de terre), Larrère (carottes), Fruits et Compagnie (fruits à noyau, fruits à pépins) et Lindor (pommes golden). Cette démarche interdit tous les produits chimiques de synthèse, n’autorisant que les fertilisants minéraux et les produits de bio-contrôle pour garantir au consommateur que les fruits ou légumes qu’il consomme ne présente pas plus de 0,01 mg de pesticide au kilo.
De son côté, Prince de Bretagne affiche également cette année plus clairement sa démarche environnementale et l’engagement massif des 2/3 de ses producteurs de tomate grappe dans une démarche durable et saine qui sera identifiée sous le label « 100% Nature et Saveur » pour identifier une production de tomates garanties sans pesticides (sans traitements chimiques et sans résidus de pesticides de synthèse).
De même, forts de leur travail et des analyses effectués, huit producteurs du Val de Loire et du Val de Seine du groupe Kultive proposeront dès 2018 des lots « sans résidu de pesticide détecté ». Seront disponibles dans un premier temps : les betteraves cuites ou crues, la gamme des tomates cerise et les concombres.
Saveol avait pour sa part, également déjà lancé l’an dernier sa marque Savéol Nature « Tomates 100% responsables » qui n’utilise pas de pesticides chimiques lors de la culture de 3 variétés de tomates (tomate grappe, mini tomate grappe et mini tomate). sans-titre

Publicités