Prévisions de récolte 2018


Les prévisions de campagnes de WAPA dévoilées lors du salon Fruit Logistica à Berlin sont assez pessimistes en poires , tablant sur un déficit global de -15%/2017 (1,12 Mt ; -20%/moy. 3 ans) tandis que la production serait proche de celle de l’an dernier en pommes (5,3 Mt ; +1%/moy. 3ans).


Elles tablent notamment sur un fort recul de la production en Argentine en poires (428 000 t ; -37%/moy. 3 ans) comme en pommes (635 000 t ; -19%/moy. 3 ans) où les conditions climatiques ont pourtant été favorables tandis que la production baisserait que de -2% en poires et -6% en pommes, en Afrique du Sud où sévit une intense sécheresse. La récolte serait également inférieure à la normale au Chili en poires (141 000 t ; -17%) mais d’un bon niveau en pommes (1,75 Mt ; +5%). Le Brésil annonce, par contre, une bonne récolte en pommes (1,18 Mt ; 16%). La Nouvelle-Zélande devrait poursuivre son développement en pommes (564 000 t ; +6%) et consolider ses positions en poires (12 000 t ; +5%).

Côté variétés, le marché devrait être bien approvisionné en bicolores, notamment en Gala, avec même une nouvelle progression du potentiel et plus de 2 millions de tonnes désormais (+6%/2017) mais également en Cripps Pink (400 000 t +4%) ainsi qu’en Fuji (757 000 t ; +3%) même si le potentiel décroit un peu plus chaque année en Braeburn (117 000 t ; -2%). Le volume devrait également se contracter en Golden Delicious (213 000 t ; 9%) et en Red Delicious (717 000 t ; -11%). Il baisse également en Granny (509 000 t ; -8%). En poires, la baisse devrait être marquée en Williams/Bon Chrétien (-21%/2017) mais également en Packhams (-14%)

Pelouse

 

Publicités